Être trop gentil·le

Être trop gentil·le

Être trop gentil·le = être TROP. On se concentre sur la partie excessive. Le problème n’est pas d’être gentil·le. Le problème est d’être dans l’excès. Comme pour tout excès, c’est mauvais.

Foutue perfection

Foutue perfection

coup de pied aux fesses Décidément, la perfection et moi… vaste sujet ! (la preuve ici) Je sais parfaitement que pour se lancer, il n’y a pas besoin que tout soit parfait (et là je me rends compte que j’ai employé le mot « parfaitement », j’suis omnubilée, j’te dis).