Tu n’as pas besoin d’avoir toujours raison
Inspiration Psycho

Tu n’as pas besoin d’avoir toujours raison

Tu as l’impression que ta vie file à toute vitesse et que rien ne change jamais vraiment ? Vérifie ces 10 points et dis-moi lequel te fait défaut.

Ne laisse pas l’opinion des autres contrôler ta vie
N’aie pas honte de tes échecs passés
Sois sûr·e de ce que tu veux
Arrête de repousser les buts qui sont importants pour toi
Choisis, tout le temps
Tu n’as pas besoin d’avoir toujours raison
Ne fuis pas les problèmes que tu pourrais résoudre
Ne trouve pas d’excuse, prends des décisions
Repère les points positifs dans ta vie
Apprécie le moment présent

Tu n’as pas besoin d’avoir toujours raison

– Vise le succès, mais n’abandonne jamais ton droit d’avoir tort –
– Te tromper te permet d’apprendre de nouvelles choses et d’avancer dans ta vie –

 

Est-ce que ta hantise est de te tromper ?

Parfois, ça te bouffe, mince, tu as fait une erreur, tu ne sais pas comment t’en remettre ?

Je te rassure… ça nous arrive à tous. On fait tous des erreurs, et il suffit d’une estime de soi faible pour s’en vouloir indéfiniment.

On est persuadé que nos erreurs nous définissent, qu’une seule (petite) faute signifie que l’on ne vaut rien, que c’est la fin du monde…

Et pourtant.

 

Et pourtant, te souviens-tu de toutes les erreurs de tes amis ? Te souviens-tu de toutes les erreurs de ta famille ? Te souviens-tu de toutes les erreurs du Président de la France ?

Impossible.

On ne se souvient pas de toutes les erreurs de tout le monde, tout simplement parce qu’elles ne sont pas si importantes que ça au final.

Et c’est pareil en ce qui te concerne. Ce n’est pas parce que c’est TOI, que le monde va se souvenir de chaque petite erreur que tu auras commise. Le monde a d’autres choses à gérer (par exemple… ses propres erreurs).

 

Si tu ne me crois pas, demande autour de toi. Fais un petit sondage au cas par cas : demande à tes proches quelles erreurs ils ont commises dans leur vie, est-ce qu’ils s’en veulent pour ça, et est-ce que quelqu’un d’autre qu’eux passe leur temps à leur rappeler ces erreurs ?

Tu remarqueras 3 choses :

1. Bien souvent, toi, tu ne te souviendras pas de ces erreurs qui paraissent pourtant importantes aux yeux de la personne qui les a commises ;

2. L’autre n’a pas le même degré d’auto-sabotage que toi : ce qui paraît grave pour lui ne l’est pas forcément pour toi, et vice-versa ;

3. Les erreurs qu’une personne a commises sont rarement remises en avant sur la place publique, elles restent ancrées dans sa tête, et puis c’est tout.

 

Alors, qu’est-ce que ces 3 leçons ont à t’apprendre sur tes propres erreurs ?

1. Elles ne tourmentent que toi ;

2. Elles ne tourmentent que toi ;

3. Elles ne tourmentent que toi.

Épatant, n’est-ce pas ?

 

Alors, maintenant que tu sais ceci… pourquoi ne déciderais-tu pas que tu as désormais droit à l’erreur ?

D’ailleurs, savais-tu qu’il faut se tromper pour apprendre ? Et comment comptes-tu être parfait·e si tu n’as jamais appris ? 😉

 

PS : rejoins le groupe Facebook J’apprends à m’aimer pour apprendre de tes erreurs, tu verras, on sait se soutenir 😍

★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★
 

Cet article t’a plu ? Rejoins-moi sur les réseaux sociaux :
>> Facebook • Instagram • Twitter • Pinterest <<

Elina
 

INSCRIS-TOI À LA NEWSLETTER

Et reçois en cadeau le défi #28jourspoursaimer

2 phases de 28 jours pour te remettre sur le chemin du bonheur

JE VEUX RECEVOIR LA NEWSLETTER

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *