Aurore boréale en forme de phénix - by Hallgrimur P. Helgason
Inspiration Psycho

Se remettre d’une rupture : le pouvoir du Phénix

Renaître de ses cendres
Signification : Se relever après un échec.
Origine :
Le Phénix est un oiseau mythique qui symbolise la renaissance et l’immortalité dans la tradition grecque. Brûlé par le feu, il reprenait vie dans ses cendres. Aujourd’hui, « renaître de ses cendres » signifie que l’on sait rebondir après un échec et qu’on en tire les leçons pour ne plus reproduire les mêmes erreurs – Source : NotreFamille.com

Qui se reconnaît dans cette définition ?

« Moi !!! » (crie Elina)

Enfin… Je me reconnais dans la première partie de la définition : « rebondir après un échec ». Sinon, j’essaie de tirer des leçons de mes erreurs, mais il semblerait que j’aime en faire, encore et encore…

Mais ce n’est pas grave 🙂  puisqu’après un échec : je me relève toujours.

Phénix en flammes sur fond noir

J’ai cette faculté à me remettre très rapidement. Bon, je ne vais pas te le cacher, je parle surtout de ruptures amoureuses (mais ça peut s’appliquer au travail également). Parfois, ce n’est même pas encore complètement, à 100%, terminé, et je sens déjà cette phase de guérison pointer le bout de son nez :

  • Je fais des rêves réparateurs, qui m’aident à me dire « c’est fini, va de l’avant ma petite ».
  • Je suis toute excitée à l’idée de rencontrer de la nouveauté dans ma vie.
  • J’imagine tout ce que je pourrais faire pour me faire du bien et m’aider à grandir, et je le fais.
  • Je me trouve Superwoman (« trop la classe ») à réussir à aller de l’avant aussi facilement.
  • Je m’aime plus que je ne me suis jamais aimée auparavant.

En fait, il n’y a pas vraiment de recette pour être un phénix. Je suis née comme ça. Depuis toujours, je sombre au plus profond des ténèbres, pour ressortir éblouissante. Je me détruis (en bon scorpion que je suis), puis je reviens à la vie, plus belle que jamais (mes chevilles vont bien, merci).

Le secret miracle ?
S’AIMER.

 

Je m’aime. Je me suis toujours aimée. Je trouve que je suis une personne formidable, et j’ai du mal à trouver des personnes à ma hauteur.

Ouh lala, pour qui elle se prend celle-là ?

Ne nous leurrons pas : le secret pour être heureux, c’est de s’aimer ! S’aimer avant d’aimer toute autre personne. Certes, il ne faut pas s’aimer au détriment des autres. Mais il faut se faire passer avant quiconque.

Je suis ma propre priorité.

C’est comme ça que j’arrive à renaître de mes cendres. C’est comme ça que je me remets si facilement d’une rupture.

Tu vas me dire que ce n’est pas donné à tout le monde de penser comme cela. De s’aimer, de se faire passer en priorité.

Et dans un sens, je te comprends. Je suis une experte pour me faire passer au second plan lorsque je suis amoureuse. Mais si l’autre a le malheur de mal me traiter, mon ego reprend le dessus. Je reste toujours vigilante.

Concrètement, comment faire pour s’aimer, et se remettre d’une rupture ?

Mes secrets pour être amoureuse de moi-même :

  • Me concentrer sur mes qualités, plutôt que sur mes défauts.
  • Reconnaître mes capacités, plutôt que remarquer mes lacunes.
  • Me remémorer mes réussites, plutôt que mes échecs.
  • Toujours voir le verre à moitié plein, et me féliciter de cet optimisme.
  • Être authentique, me lâcher, me défouler, rire avec (et de) moi-même.
  • Prôner ma différence, et adorer mon côté unique.
  • Prendre soin de moi et réaliser tout ce qui me fait envie.
  • Me répéter constamment que je suis une fille qui déchire !!!

Mais également … accepter d’avoir tort, de faire des erreurs, et de n’être qu’humaine : me pardonner et me laisser le bénéfice du doute, comme je sais pardonner aux autres et leur laisser une seconde chance.

En un mot : POSITIVITÉ. C’est tout.

Ejecter son pessimisme tel un ballon en feuForce-toi ! Dès que tu sens qu’une pensée négative surgit dans ton cerveau, hop tu l’attrapes au vol, et tu la rejettes dans la nature (tu peux la visualiser, comme une boule de feu que tu envoies valser, ou un gaz qui sort de ta bouche, pour aller s’évanouir dans les airs).

Et à la place, tu essayes à tout prix de trouver une chose positive à te représenter.

Je ne peux pas faire cet exercice à ta place. Mais sache que si tu prends l’habitude de te remettre sur le droit chemin à chaque fois qu’une pensée négative sur toi-même apparaît dans ta tête, ton cerveau finira par assimiler ce mécanisme.

Je ne prétends pas que c’est facile. C’est un peu comme le sport. Si c’est dans ta nature, si tu as grandi avec l’habitude de te dépenser, tu trouveras cela facile. Mais si tu n’as jamais appris à aimer cela, ce sera très dur de te forcer au début.

Et pourtant… Et pourtant, ça en vaut la peine !

Et je sais de quoi je parle. Certes, je m’aime depuis toujours, donc cette habitude n’a pas été difficile à adopter pour moi.

Mais je n’ai jamais aimé le sport. Je n’y ai toujours vu que souffrance et inutilité. Et pourtant, aujourd’hui, après m’être forcée maintes fois à aller courir, j’adore ça ! J’ai encore du mal, mais lorsque je me force, je me sens tellement bien ! Et j’ai de moins en moins besoin de me forcer. L’habitude s’ancre au fin fond de mon cerveau, petit à petit.

Alors relève-toi, petit phénix, et prends ton envol !

Phénix orange sur fond blanc


Pour aller plus loin

Le livre Le Pouvoir des Habitudes, de Charles Duhigg (11,00 €).

Cet ouvrage nous explique, d’un point de vue scientifique (ce qui est rare pour un livre de développement personnel), en quoi nous pouvons transformer nos habitudes et en apprendre de nouvelles, qui s’implanteront dans notre cerveau de manière automatique.

Le résumé se trouve ici 🙂

★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★
 

Cet article t’a plu ? Rejoins-moi sur les réseaux sociaux :
>> Facebook • Instagram • Twitter • Pinterest <<

Elina
 

INSCRIS-TOI À LA NEWSLETTER

Et reçois en cadeau le défi #28jourspoursaimer

2 phases de 28 jours pour te remettre sur le chemin du bonheur

JE VEUX RECEVOIR LA NEWSLETTER

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *