DoudouVan avec vue sur Moroges
Inspiration Psycho

3 leçons tirées de mes vacances

Je suis de retour… Pour te jouer un mauvais tour. Jessie – James… la Team Rocket… plus rapide que…

OUPS PARDON 😀

Alors oui, me revoilà. J’ai l’impression d’avoir été absente une éternité. Et pourtant, ça ne fait que 4 semaines depuis le dernier article.

Remarque, quatre semaines, c’est long. Tu ne m’as pas oubliée j’espère ? 😀

Quoi qu’il en soit, me voici avec de nouvelles choses à dire.

Je ne sais pas si tu le sais (il était possible de suivre mes aventures sur Instagram et sur ma page Facebook), mais je suis partie en van aménagé (en cours d’aménagement) pendant deux semaines. Un roadtrip bien sympa qui passait par la Bourgogne (ma région), pour aller dans le Var, puis remonter par l’Ardèche, et repasser par la Bourgogne avant de revenir en Picardie (passer de grand soleil 32° à pluie 15° c’était bizarre héhé).

DoudouVan avec vue sur Moroges

J’ai donc passé deux semaines à n’utiliser mon téléphone (et donc internet et les réseaux sociaux) que très peu de temps par jour. Juste le temps de publier un update de notre périple. Je n’aurais pas pu utiliser davantage mon téléphone, même si je l’avais voulu, parce que l’un des inconvénients de la vie en van pas finalisé, c’est que l’on n’avait pas de quoi recharger nos batteries lorsque l’on ne roulait pas. J’ai préféré conserver ma batterie pour prendre des photos et des mini-vidéos de notre séjour, afin d’en garder des jolis souvenirs pour plus tard.

La vie est belle

Pourquoi je te raconte tout ça ? Parce que j’ai appris 3 choses importantes au cours de ces vacances :

1. Déconnecte-toi des réseaux sociaux de temps en temps

Le fait d’être (semi-)déconnectée pendant deux semaines m’a fait un bien fou ! Tu devrais essayer, je te jure que c’est revigorant.

Rien de plus simple : on met son téléphone en mode avion, et on le reconnecte seulement lorsque l’on en a envie, on reste sur les réseaux 5 minutes, puis on le remet en mode avion et on continue sa vie.

2. Vis pleinement au présent

Le fait de vivre l’instant présent pour de vrai a été génial. Ne pas se prendre la tête sur ce que l’on va faire dans une semaine, ne pas réfléchir à notre travail… le pied !

Accorde-toi des heures, des journées (et si possible des semaines) où tu décides de te laisser porter par la vie. Ne fais que ce qui te donne envie à l’instant T, ne te demande pas quel impact cela aura sur le futur plus ou moins proche, jouis du présent tout simplement.

Ça te fera tellement de bien <3

3. Sors de ta zone de confort pour tester ton couple

Le fait de vivre confinés dans un si petit espace (et à la fois dans un si grand espace puisque la planète nous appartenait) nous a montré quelque chose d’extraordinaire : avec mon amoureux, on s’aime vraiment (vraiment).

Eh oui, c’est dans ces moments-là que l’on se rend compte si ça colle ou pas. Et pour nous, ça a été parfait. Aucune tension, du pur kif. On n’était pourtant pas du tout certains de la manière dont les choses allaient se passer. Mais on s’est rendu compte que l’on était en accord sur tous les sujets (les plus importants).

Tu veux tester ton couple ? Faites les choses différemment. Testez la vraie vie à deux. Partez à l’aventure. Tentez des expériences stressantes. Confrontez-vous à des choix inhabituels.

Retour à la vie réelle

Le retour à la vie réelle a été tout de même un peu difficile. J’étais heureuse de rentrer à la maison, de retrouver mon petit chien (qui était en vacances chez sa Mamie pendant ce temps), de regarder Game of Thrones, de retrouver mon groupe Facebook… mais j’ai eu un contre-coup.

Ce contre-coup n’arrive qu’aujourd’hui, 4 jours après mon retour. Je me prends toutes les préoccupations, que je n’ai pas pris le temps d’avoir en vacances, en pleine face, et mon cœur est lourd. Mais ça va passer, parce que je suis une Super Elina héhé.

Sache en tous cas que c’est normal. C’est un peu comme si j’avais pris une drogue puissante pendant deux semaines, et que je l’arrêtais du jour au lendemain. Difficile à gérer n’est-ce pas ? 😀

Allez, je te fais des bisous et te dis à très vite, j’ai un truc sur le feu pour la rentrée, tu vas adorer…

(Bosser sur ton estime de toi, ça te botte ?)

Mouak !

[social_warfare]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *