On ne naît pas Maman, on le devient !
Coup de...

On ne naît pas Maman, on le devient !

coup de pouce

Il est mon tout, mon roi.
Il sort de moi, mais j’ai parfois l’impression qu’il fait toujours partie de moi.
Il sera toujours ce petit bout de vie auquel j’ai donné naissance. Cette petite chose en moins dans mon corps.
Ce projet auquel je me suis le plus consacrée dans ma vie, et celui auquel je n’arrêterai jamais de penser.
Je savais que ça serait une grande aventure de devenir Maman, j’ai toujours su qu’il fallait que je le vive.
Aucun regret 💖

Mais tu sais, il y a quelque chose que l’on ne dit pas souvent derrière toutes ces magnifiques paroles. Oui, aujourd’hui je suis folle amoureuse de lui, oui je suis sa Maman fière et heureuse. Mais lorsque j’étais enceinte puis lorsqu’il est né, je ne voyais pas du tout les choses comme ça.

Tout le long de ma grossesse, je ne me sentais pas enceinte. Il paraît qu’il faut parler à son bébé, qu’on l’aime alors qu’il n’est pas encore né. Moi c’était juste un intrus inconnu qui venait m’empêcher de vivre et souvent de dormir ! Qu’est-ce que j’ai pu râler…

Lorsqu’il est né, on me l’a posé sur le ventre, j’ai sorti un petit « oooh » parce qu’il était tout mou et qu’il regardait avec ses grands yeux sans piper mot, mais je ne l’ai pas trouvé magnifique, je ne me suis pas dit « haaan mon bébééé », non, j’étais surtout soulagée ! Soulagée de ne plus avoir cet intrus en moi.

Et puis je l’ai gardé dans mes bras en attendant que notre chambre se libère. Je l’ai trouvé mignon. Mais je n’étais pas encore folle de lui. C’était une petite chose mignonne qui regardait droit devant avec ses immenses yeux, c’est tout.

Ce n’est qu’au bout de deux jours que je me suis dit « je suis amoureuse de lui ». Je ne sais pas ce qu’il s’est passé. Comme une découverte. J’ai appris à le connaître et je l’ai aimé. Il était drôle à râler, il me faisait penser à son Papa et à moi. Il avait déjà sa personnalité, et il me la montrait. J’ai alors succombé…

Mais je n’étais pas encore Maman… je me sentais comme sa grande sœur pendant des semaines. C’était une sensation bizarre, je ne saurais l’expliquer, mais j’avais l’impression de m’occuper de mon petit frère. Entendre qu’on m’appelait « Maman » m’a paru très étrange pendant des mois.

Je suis aujourd’hui sa Maman, ça y est, c’est venu, mais il aura fallu du temps. Mon bébé a plus de 6 mois, il m’aura fallu tout ce temps pour lui dire « Maman est là ». Je ne suis plus sa soeur, ça y est, je suis sa Maman et je l’aime tellement fort…

Alors si tu es enceinte pour la première fois et que tu expérimentes ce genre de choses : c’est normal !

La vie ce n’est pas toujours immédiat comme dans les contes de fées et les films à l’eau de rose. La vie, c’est aussi détester être enceinte, et se sentir totalement incompétente à l’idée que le bébé arrive.

La vie, c’est apprendre, et composer avec les moments sombres.

Avoir un enfant te changera, parce que ça t’apprendra tellement de choses qui t’expliqueront qu’en fait, tu es déjà parfait·e !

Alors, avoir un enfant ne te changera pas profondément… parce qu’au fond, tu es déjà toi. Et c’est tout ce dont ton enfant aura besoin !

[social_warfare]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *