Laissez-moi respirer, bordel !!!
Coup de...

Laissez-moi respirer, bordel !!!

coup de gueule

Ouh putain je suis énervée.

Ouai j’ai employé le terme putain. Ouai c’est moche, ouai c’est sexiste, ouai c’est putophobe. Mais je l’ai pas appris dans ce sens. Putain ça veut dire fuck en français. Voilà. Et fuck ça ne choque personne ? Alors prends mes ‘putain’ comme des fuck et fais-moi pas chier.

À la base c’est pas de ‘putain’ que je voulais parler, mais je connais des personnes qui seraient capables de jouer sur ce terme pour décrédibiliser toute la suite, alors voilà, aparté terminé.

C’est parti :

Je râle, si je veux !

Putain mais laissez-moi vivre, merde. Qu’est-ce que vous me faites chier. Pourquoi faut toujours critiquer tout ce que tout le monde dit ou fait en permanence ? Quoi qu’on fasse ce n’est jamais assez. Jamais assez gentil, jamais assez méchant, jamais assez altruiste, jamais assez égoïste, jamais assez beau, jamais assez laid, jamais assez poli, jamais assez vulgaire, jamais assez nia nia nia nia nia !

Putain mais laissez le monde respirer, bordel (‘bordel’ doit sûrement venir du même monde que ‘putain’, j’ai apparemment appris du vocabulaire putophobe, donnez-moi quelque chose d’aussi fort à mes yeux pour remplacer et je remplacerai, en attendant c’est ce vocabulaire-là que j’emploie, et en tant que féministe – encore un gros-mot pour certaines personnes – je n’emploie pas ces termes de manière ignoble, je suis consciente de ce qu’ils signifient mais là sérieux ils sont tellement ancrés dans ma tête en mode MERDE, qu’on pourra pas les retirer, alors faites pas chier).

Ouai parce qu’on m’a aussi attaquée sur le terme ‘féminisme’ une fois hein. « Quoi tu dis que t’es féministe ? C’est bon je t’écoute pas t’es discréditée tu dis de la merde » Ok… bah écoute si tu penses ça : 1. T’écoutes pas mon podcast dont le nom est « féminisme », 2. Tu passes ton chemin et tu fermes ta gueule. Quel est ce besoin de toujours dire « haaan mais t’es nuuuuuulle » ? Sérieux ?? Je n’accepterai des « t’es nulle » que de personnes qui me connaissent PERSONNELLEMENT et qui argumentent derrière pour m’aider à m’améliorer. Ce n’est qu’une petite poignée de personnes, donc. Les autres, RAF, passez votre chemin, vous servez à rien à part me mettre en rogne.

Oui, j’suis bien consciente qu’être en rogne face à des remarques à deux balles ça signifie que j’ai un truc à régler avec moi-même. L’effet miroir, je connais.

Donc oui, j’suis bien consciente que mon coup de gueule d’aujourd’hui ne concerne que moi. Sauf que : j’m’en tape de ce que tu penses, et j’ai envie de râler, alors je râle. Faut pas me faire chier en ce moment. C’est comme ça. Et certaines personnes ont déclenché ma boîte à gros-mots. À 7h du matin alors que je dors à cette heure-là les autres jours. Mais pas aujourd’hui, parce que j’ai une once d’énervement en moi qui a besoin de sortir depuis hier. Ça arrive c’est comme ça.

Ils t’ont traumatisé·e les Bisounours ou quoi ?

À la base je voulais faire cet article pour dire un peu l’inverse : laissez-moi être Bisounours, j’aime bien ça !
Bon, en fait c’est pas l’inverse dans le sens où je dis toujours « laissez-moi ». Mais c’est l’inverse dans le sens où je voulais dire de me laisser être happy, alors que là jusqu’à ce paragraphe j’étais en mode « laissez-moi être en rogne » (du coup ça se termine en laissez-moi respirer, laissez-moi vivre).

Alors partons sur de plus belles perspectives avant de revenir au mode énervement.

C’est quoi cette injonction à être tout le temps mal ? Hein ?

Si tu vois la vie un peu trop en rose parfois, on te traite de Bisounours. D’ailleurs moi ça m’a énervée depuis l’histoire de Hollande. En quoi le « traiter » de bisounours était une insulte déjà ? Tu te rends compte qu’on a rendu honteux le fait d’avoir la foi en une vie moins difficile ? C’est ça qui est honteux à mes yeux !

Et putain (nous y revoilà), qu’est ce que ça m’a énervée de voir tous ces imbéciles qui employaient le terme Bisounours comme si c’était la pire insulte du monde. C’est comme si on avait dit que le monsieur était « gentil » et que c’était trop la te-hon quoi. Bah nan on n’est pas gentil, être gentil c’est la zone, être gentil c’est une insulte à la condition humaine. Les humains ils sont pas gentils, les humains ils sont pas Bisounours. Les humains ils sont avides de pouvoir, égoïstes, charognards, et malheureux. Surtout pas heureux. Sinon t’es pas humain. Quoi t’es heureuse ? Ha nan mais tu mens là. Tu peux pas être humaine et heureuse, crois-moi, c’est un mythe. Ou alors t’as fumé la moquette et tu te crois au pays des Bisounours.

STOOOOOOOOP

Y’en a marre de cette injonction à choisir la voie difficile. La vie, c’est pas toujours facile, certes, mais il y a un milliard de situations dans lesquelles on pourrait choisir la voie simple au lieu de se compliquer les miches à se rendre encore plus malheureux.

Et moi je fais partie de ces « imbéciles heureux » qui choisissent la simplicité quand ils le peuvent. Et c’est pas au détriment des cons malheureux hein. Les cons malheureux ils ont choisi d’être malheureux. Alors qu’ils viennent pas me faire chier avec leur complexe de jalousie parce que MOI j’ai osé prendre la voie du bonheur.

Ouai comme tu peux le voir, la voie du bonheur est parfois pavée de putain de relous qui cherchent à te ramener sur leur chemin de croix. Faut pas les laisser faire. Tu peux leur faire croire qu’ils ont réussi à te chopper, et quelques mètres plus loin tu te barres en courant pendant qu’ils râlent que t’as pris la fuite trop facilement.

Bon, ça commence à ne plus trop avoir de sens tout ce que je raconte. Mais sache une chose : ça fait du bieeeen de s’énerver un bon coup comme ça.

C’était ma voie de la facilité pour aujourd’hui. J’aurais pu choisir de tout garder pour moi et de laisser la colère m’empoisonner. À la place j’ai choisi de dire MEEEERDE (d’ailleurs, t’avises pas de venir commenter pour me dire que t’es pas d’accord, parce que là à vrai dire je m’en contrefiche que tu sois pas d’accord, chacun son opinion, et la mienne restera dictature ici parce que c’est MON blog – oula je sens que je vais me faire des ennemis… snifff… nan j’m’en fous).

Allez bye bye les losers (edit : ouai j’étais vraiment en mode vénère quand j’ai écrit ça lol)

PS : en temps normal j’suis gentille et je reste polie et j’envoie pas chier les gens qui m’emmerdent, parce que ça sert à rien, mais j’ai pas signé une charte où je jure sur la tête de mon canapé que je resterai sage jusqu’à la fin des temps. C’est ça la magie d’être humain : on a nos humeurs, on a le droit d’être gentil·le et de pousser une gueulante de temps en temps, c’est pas incompatible.

Edit : Et sinon… bonne journée 😀
Moi ça va bien mieux à l’instant où j’édite et donc publie cet article lol, mais j’ai choisi intentionnellement de ne rien corriger, sauf les fautes de frappe et autres trucs visuels, pour que tu saisisses bien mon énervement de ce matin.

★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★
 

Cet article t’a plu ? Rejoins-moi sur les réseaux sociaux :
>> Facebook • Instagram • Twitter <<

Elina
 

PROGRAMME ESTIME DE SOI

21 jours d’exercices pratiques pour enfin te sentir bien dans ta peau.

Et si tu n’avais plus à être malheureux·se ?

JE VEUX GOÛTER AU BONHEUR

6 Commentaires

  1. Ouah quel coup de gueule, ça fait du bien parfois hein ?! Haha 😀

    Tu as bien raison d’assumer la belle personne que tu es mais aussi pour faire un tel article qui montre les 2 faces d’une même pièce : toi quand tu es de bonne humeur mais aussi toi quand tu ne l’es pas ! 😛

    Et les gens qui prennent le temps de te juger sont des gens qui ne méritent pas ton attention, tu mérites mieux ma belle.

    Des bisous ! <3

    1. Eh oui personne n’est infaillible, et tout le monde a ses humeurs ^^
      En tous cas ouiiiii ça fait du bien lol, je te le conseille 😛
      Merci pour ton commentaire en tous cas <3
      Gros bisous

  2. J adore je me retrouve dans tes paroles sauf que j’ai été mode bizounours pendant un certain temps pour arriver à ton coup de gueule d’aujourd’hui 😁 va chier merde Putin . ….. Et j’en passe 😂😂😂 seulement personne me comprends 🤤 alors ravie mais très ravie de t’avoir lue 😍😍

    1. Tu te lâches enfin après trop de temps à te retenir, c’est ça ? 😉
      Ravie d’avoir pu t’aider à te soulager un petit peu 🙂

  3. T’as tes ragnagna ou quoi !?!… mdr.
    Non plus sérieux…Aujourd’hui, c’est tout comme ça. Il y a toujours quelqu’un qui n’aimera pas ce que tu fais et quoi que tu fasses. Que ça soit dans un sens ou dans l’autre, c’est inévitable. Alors pourquoi ?…J’imagine qu’il y a un brin de jalousie ou même un gros brin ! lol.
    Mais ça fait du bien de gueuler un bon coup. T’as raison, c’est bon pour le moral.
    Allez, bonne continuation dans ce que tu fais. Je t’embrasse bien fort !!!
    Thierry

    1. On se comprend, toi aussi tu aimes gueuler quand il le faut lol 😉
      Merci pour ton commentaire en tous cas, ça fait plaisir 🙂
      Gros bisous <3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *