Je suis une battante ! Nouvelle catégorie "Coup de..."
Coup de...

Je suis une battante !

Aujourd’hui j’inaugure une nouvelle catégorie sur le blog : « Coup de… »

J’y partagerai mes coups de gueule, coups de cœur, coups de folie… mes émotions quelles qu’elles soient ! Ça sera du pur Elina. Alors accroche-toi !

.

Article rédigé dans le cadre du défi 28 jours pour s’aimer

Je suis lessivée. La journée commence à peine, et pourtant je n’en peux déjà plus. La faute à Pôle Emploi. Encore et toujours. L’administration française… oh mon dieu ! On ne peut jamais compter sur elle pour faire quoi que ce soit d’autre que nous épuiser mentalement. Il faut sans cesse se battre contre elle. Il y a toujours quelque chose qui ne va pas.

Je suis donc lessivée. Lasse de me battre constamment contre du vent. Pour avoir le droit de vivre, pour avoir le droit d’avancer, pour avoir le droit d’obtenir ma liberté. Une liberté qui ne sera jamais réellement acquise, tellement tout dans notre vie dépend de la France et de son administration infernale.

L’Enfer. C’est ça. Je suis en Enfer à chaque fois que je dois résoudre un conflit administratif. Et il y en a plusieurs par mois. Qui me mettent des bâtons dans les roues. Je perds mon temps à réparer les erreurs des autres, au lieu de travailler pour moi, à faire mes propres erreurs, pour ma croissance, pour ma liberté. Cette liberté sera si durement acquise… pourtant jamais obtenue. A moins de dire fuck à l’administration, de disparaitre des radars, et de tout faire en sous-marin.

Mais ce n’est pas qui je suis. J’ai pour valeurs la droiture, le respect des règles… et le combat contre les injustices. Alors en quoi serait-ce combattre si je m’enfuyais face à ce système d’enflures ? Heureusement qu’il existe des gens comme moi, qui n’ont pas peur de perdre quelques plumes à mener des combats, aussi futiles soient-ils. Heureusement que je sais me renseigner, que je connais mes droits. Certains se font tellement avoir, parce qu’ils n’osent pas contredire cette « grande institution » qu’est la France.

Mais si seulement ils savaient… s’ils savaient que la vieillesse n’est pas un gage de justice, de droiture et de vérité. Ils se rendraient alors compte que l’âge de notre société ne lui donne aucune légitimité. Et peut-être oseraient-ils enfin la combattre ?

Je continuerai de me battre seule s’il le faut, mais j’espère que les esprits s’éveilleront petit à petit, et j’ai l’espoir de me retrouver côte à côte avec des milliards de militants du quotidien. Des militants de chaque jour, qui se battent pour qu’aucune injustice ne passe.

C’est ce que je souhaite pour notre Monde. Il mérite d’être affranchi de toute connerie, que cette connerie soit injuste, méchante, immorale ou vénale.

Me voilà revigorée : je suis une battante, je le resterai jusqu’à la fin, et j’obtiendrai, comme très souvent, gain de cause. Pour les fois où je me serai battue pour rien, je me dirai ceci : « tu t’es battue pour ton respect, et tu as gagné ».

Anarchie

 

★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★

Cet article t’a plu ? Rejoins-moi sur les réseaux sociaux :
>> Facebook • Instagram • Twitter <<

Elina

Happy Coaching

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *